Changement de Cap pour Victoria Beckham

Une décennie de mode à New-York et puis s’en va. Dix ans après le lancement de ses premiers vêtements de prêt-à-porter, Victoria Beckham change son fusil d’épaule.

Des débuts prometteurs.

L’ancienne chanteuse a, il y a dix ans, lancé sa propre marque de vêtements féminin à New-York. Arrivé avec, dans ses valises, le conseiller mode et designer Roland Mouret, la plus connu de toutes les femmes de footballeur, a réussi à conquérir le marché de la mode, en faisant oublier la WAG qu’elle était. Elle devient le symbole de l’armoire minimaliste. Le monde de la mode valide, outre-passant même les critiques qu’elle avait subi à ses débuts avec ses robes “Posh”, jugés comme des erreurs de jeunesse du a ses années californiennes. Elle reçoit même en 2011, la distinction de Designer of the Year, durant les British Fashion Awards. Elle peut même se targuer de compter parmi ses plus fidèles acheteurs des noms tels que Gal Gadot, Eva Longoria ou encore Selena Gomez.
Une distinction qui avait fait jaser dans le monde de la haute couture. À l’image du Duo Dolce Gabbana, qui malgré que ce soit l’une de leur amie, ne comprenne pas : ”C’est une créatrice, et une amie, certes, mais pour nous, elle ne fait pas de vêtements de la même façon qu’un John Galliano ou qu’un Alexander McQueen” ont-ils déclaré en 2014.
En 2016, elle s’allie avec Estée Lauder afin de lancer une ligne de maquillage en édition limitée, puis ensuite, met son nom sur des produits cosmétiques de la marque de supermarché Target. Deux collaborations qui s’avèrent être de francs succès commerciaux.

Au revoir Electric New-York, welcome Exentric London.

Un anniversaire fêtant ses dix ans de carrière qu’elle a décidé de marquer par un changement de lieux de création et de vente. En effet, la femme de David Beckham a décidé de quitter New-York pour Londres. Une ville ou ses défilés et présentations ont lieu depuis maintenant dix ans. Si l’on en croit les informations de WWD, ces dés le printemps 2018 que s’effectuera le déménagement. Elle s’installera dans les nouveaux studios à West London, après une dernière performance durant la fashion week automne hiver 2018 dans la “Big Apple”. Mais pas de défilé prévu, juste des présentations, présentation “intimiste” qui aura lieu au James Burden Mansion dans l’Upper East Side, qui rappel celles qu’elle donnait à ses débuts.
Toujours d’après WWD, Victoria Beckham proposera dans les années à venir des pièces exclusives et spéciales, ainsi que de multiples collaborations exclusive. Des ambitions réelle, et surtout possible sûrement grâce a l’injection de 30 M d’euros par la société Neo Investissement en novembre 2017, en échange de parts du capital de la société. La créatrice se félicite même de ce nouvel actionnaire : “Neo est le partenaire idéal pour nous accompagner dans la prochaine étape de notre voyage : ils comprennent ma vision et mon souhait que l’entreprise conserve son indépendance, ainsi que mon engagement à continuer à développer la marque avec une pensée avant-gardiste”. Une arrivée d’investisseur qui sauve la marque, car cette dernière, et malgré ses deux boutiques Hongkongaises et londoniennes, est en déficit depuis quelques années, et s’appuyait longtemps sur le soutien financier de David Beckham.

En tout cas ce nouveau cap choisi par la capitaine de bord est rempli de défis et de promesses, au plus grand bonheur des Beckham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *