Salon de l’automobile à Detroit : Les nouvelles technologies mise a l’honneur

C’est samedi dernier qu’avait ouvert ses portes le salon international de l’automobile d’Amérique du Nord, pour sa 30ème édition. Et pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont décidé de mettre en avant, beaucoup plus qu’à l’habituel, les nouvelles technologies.

 

En témoigne la mise en place d’une section dédié uniquement aux nouvelles technologies, Automobili-D. Ou ont été exposée la majorité des véhicules autonomes, à l’image du Motoroid de Yamaha.

Ray Tanguay, qui est conseillé pour les gouvernements canadiens et ontariens, été le premier à prendre la parole durant ce congrès automobile. D’après lui, les véhicules autonomes, c’est-à-dire sans conducteur, seront sur notre route d’ici 2040 :

 

“avons-nous les infrastructures pour la soutenir ? “Avons-nous les infrastructures pour la soutenir ?”. La numérisation de nos routes représente une grand partie de cette infrastructure. Celle-ci devra s’étendre aux rues ou circuleront ces voitures”, soulève-t-il.

 

Mais une autre présence canadienne était à ce salon 2018. Celle de l’entreprise BlackBerry. La firme se penche de plus en plus sur la technologie destiné au marché de l’automobile. C’est la première visite au salon de l’automobile pour la société de John Chen.

D’ailleurs, ce dernier a réduit progressivement la dépendance de son entreprise, au marché des smartphone et a réussi a repositionné la firme dans le domaine de la cyber-sécurité et en logiciel. Selon le patron de BlackBerry, l’invitation reçue, démontre premièrement, l’importance et la crédibilité accordée à son entreprise, et deuxièmement l’intérêt des constructeurs automobiles pour les logiciels de véhicules embarqué. Pour lui, cette première venue dans le plus grand salon automobile d’Amérique du Nord n’est que le premier pas effectué dans ce nouveau domaine d’activité et conditionnera l’avenir de la firme canadienne.

 

Une grande place pour les camions également.

 

Ces derniers ont occupé une place centrale et importante dans ce salon de l’auto, aux côtés des voitures de sport utilitaire. On peut expliquer ceci par le fait que ces catégories de véhicules ont dominés les ventes durant toute l’année précédente aux Etats Unis, et que de ce fait, le salon de Detroit leur a accordé une place de choix, comme il le fait souvent selon la tendance.

 

“Le salon de Los-Angeles met beaucoup les véhicules vert en avant, a New-York ce sont les véhicules de luxe, mais Détroit a toujours été le fidèle reflet de l’industrie automobile américaine”, explique Benoit Charrette, rédacteur en chef de L’annuel de l’Automobile.

 

Exemple avec la présentation par Chrysler-Fiat, sur un fond de musique country, de la version 2019 de leur nouveau modèle, le camion Dodge Ram 1500. Le constructeur insiste sur la fibre sentimentale en avançant des arguments tels que la robustesse, le labeur et la force. Des qualités de véhicule recherché par une certaine catégorie plus rurale des Américains.

 

Un salon concentré sur les avancées technologiques, de plus en plus présente dans la plupart des secteurs d’activité, ainsi que sur les produits phares de l’industrie automobile américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *